Risques extérieurs : Les dangers naturels

Le changement climatique augmente la fréquence des catastrophes naturelles. Les dangers naturels doivent être considérés et intégrés déjà au stade de l’aménagement du territoire lorsqu’il s’agit d’évaluer la constructibilité des terrains. Avant de construire sur une pente ou à proximité d’un cours d’eau, il est souvent utile d’apprécier les risques, d’adapter les constructions en conséquence ou de planifier les mesures préventives appropriées. Les risques liés aux dangers naturels ne sont encore pas tous intégrés dans les plans d’aménagement du territoire. Il est dès lors important de les évaluer avant d’acheter ou de planifier une construction.

 

L’exposition aux dangers naturels augmente avec les changements climatiques. La meilleure connaissance des risques permet de développer des mesures de prévention efficaces.

Les enjeux, l’intérêt pour le MO : 

  • Les dangers naturels (glissements de terrain, chutes de pierres et inondations notamment) peuvent mettre en danger la population et détruire biens immobiliers et infrastructures.
  • Avant de planifier une construction dans une zone exposée, une vérification des cartes de dangers et une visite sur le terrain sont souvent nécessaires.
  • Grâce aux conseils, la meilleure implantation de l’ouvrage peut être déterminée, ce qui peut limiter l’usage des ouvrages de protection, souvent coûteux.

 

Description des prestations CSD :

  • Préavis sur la constructibilité d’une parcelle.
  • Diagnostic et cartographie des risques selon les directives en vigueur.
  • Formulaires d’autorisation ECA et dossiers de subventionnement.
  • Études hydraulique, géologique, hydrogéologique et géotechnique.
  • Diagnostic sur les causes d’instabilité.
  • Travaux d’investigation et d’assainissement en falaise, sur cordes.
  • Mesures de protection et de stabilisation.
  • Mesures de contrôle, de monitoring et d’alarme.
  • Services de piquet.

 

Pin

À retenir :

  • L’état d’avancement et de précision des cartes de dangers est variable selon le canton.
  • Inondations, glissements de terrain, chutes de pierres, avalanches, laves torrentielles, tous ces risques peuvent faire l’objet de mesures de protection.
  • Les cartes de dangers cantonales sont un nouvel instrument déterminant pour la planification.

 

Les bases légales :

LAT, LACE, LFo, OAT, OACE, OFo, directives et guides cantonaux, formulaire ECA 43CPB Chutes de pierres.

 

Expert

Le point de vue de l'expert : 

  • Plus ils sont intégrés tôt dans le projet, moins les coûts associés sont élevés.
  • Un avis par un expert dans la phase d’avant-projet permet d’optimiser le concept du projet et parfois d’éliminer les coûts des mesures de protection.

 

toolsRecommandations techniques

 

Achat, vente :
Définir si la parcelle est constructible.


Planification :
Orienter les constructions pour réduire les risques et les coûts.


Projet : 
Adapter le projet aux dangers naturels.


Réalisation :

Mesurer, surveiller.

 

contact  Contact : dangers-naturels@csd.ch


Pour plus d'informations sur le sujet, consultez notre rubrique "Nature, environnement et territoire" ou "Protection contre les dangers naturels"

© 2017 CSD

Delivered by Investis – link to website (opens in a new window)